Première réaction sur le livre “La perle des Comores

Coucou très chère.

 

Toutes mes sincères félicitations. Trop fier de toi et de te connaître. Tu es une femme admirable et hors de commun. Et je pèse tous mes mots, très chère amie.

 

J’ai hâte d’avoir ce bébé dans mes bras. J’ai hâte de faire sa connaissance en profondeur. J’ai hâte de le caresser, de parler avec lui, de lui offrir de petits sourires…. J’ai tout simplement hâte de me régaler avec lui. Ensuite, je ne m’empêcherai pas de me mettre sur tous les toits pour crier haut et fort et avec grande fierté : “ce bébé est beau et séduisant ; j’aurais aimé le mettre au monde. Mais cela ne pouvait pas être possible étant donné que je suis un Homme. Seule une Grande femme pouvait le faire. Et… cette Grande femme l’a fait. Bravo !

 

Je me suis précipité sur le site pour voir comment me procurer d’ores et déjà de la version PDF. Mais on me réclame un code et un identifiant. Je vais leur envoyer un petit message. Car il faut que je soies parmi les premiers à faire la connaissance de ce beau bébé tant attendu. Bien évidemment, je vais faire l’annonce en attendant l’article. As-tu un communiqué de presse ?

 

Bien évidemment, je ferai tout pour que tu soies présente à notre journée culturelle du 03 avril 2010.

 

Sais tu que tu es la première comorienne romancière ? Je t’enverrai le programme sans faute.

 

Je t’embrasse.

 

HA

 

 


Hinterlasse eine Antwort


Übersicht / aperçu
  • Kategorien